Blog

Qu'est-ce qu'un vin vegan?

Un label vegan ?

 

Label veganAujourd’hui les professionnels reviennent à des techniques ancestrales, respectueuses de leur environnement, en se tournant vers des solutions plus raisonnées. Ils tentent ainsi de palier différentes techniques de vinification (élevage de vigne en biodynamie tout en répondant au cahier des charges d’une certification végane).

 

Depuis 2016, l’organisme français, Expertise Végane Europe, permet aux négociants et aux vignerons de plusieurs pays, d’obtenir un certificat de conformité européenne végane sous le label « EVE VEGAN ».

L’association répond à une demande croissante de consommateurs exigeants qui pratiquent des régimes alimentaires rigoureux. Au-delà d’une tendance de consommation, les vins végan répondent à une préoccupation partagée par un ensemble de consommateur qui refuse toute forme de cruauté animale et particulièrement depuis les derniers scandales médiatisés. Ces vins sont également une opportunité de différenciation sur le marché des vins bios, les régimes végétariens et végétaliens sont de plus en plus répandus et pratiqués en Amérique et Europe du Nord.

 

Quelles sont les différences de vinification entre un vin bio, vegan et naturel?

Le plus souvent, après son passage en cuve le vin est « collé, filtré et stabilisé », il est nettoyé de toutes impuretés pour limiter la création de dépôts tanniques, clarifié et stabilisé pour le transporter. La pratique traditionnelle du « collage protéique » consiste à utiliser des produits d’origine animale, comme les blancs d’œufs ou la colle de poisson.

Cependant il existe différents procédés pour éviter de recourir à des substances d’origines animales pour stabiliser le milieu microbien d’un vin, comme la filtration par « terre de diatomées » qui est une poudre d’algues unicellulaires entièrement naturelle.

La bentonite est une des solutions la plus souvent utilisée par exemple pour les vins blancs et vins casher car c’est une colle minérale.

 

Ces anciennes méthodes de vinifications font débats et plusieurs associations et organisations luttent pour rendre obligatoire la mention de ces procédés sur les étiquettes.

What's in your wine?


Qu'est ce qu'un vin vegan?

Pour être certifié de la conformité végane, les producteurs doivent remplir ces conditions :

  • Lors du processus de fabrication aucun intrant d’origine animale ne doit être utilisé.
  • Il est strictement interdit d’utiliser des substances ou des produits testés sur des animaux.
  • Les matériaux et produits utilisés pour la réalisation de l’emballage (encre, colles…) ne doivent contenir aucune substance d’origine animale.


La Coopérative des vins de Buzet située dans le Lot-et-Garonne c’est tourné il y a plusieurs années déjà, vers la réalisation de vin vegan après avoir développé ses vins en bio et sans sulfates ajoutés. La coopérative a élaboré une farine à base de pois qui remplace les précédentes méthodes sans en altérer le gout ni l’aspect. Avant-gardiste et bel exploit marketing pour la coopérative qui exporte 18% de ces 12 millions de bouteilles produites chaque année à travers l’Europe et l’Amérique du Nord.

 

Un vin vegan : un vin naturel ?

Attention il faut bien faire la distinction entre un vin dit « naturel » est un vin certifié "végane".

Un vin naturel est élaboré à partir de raisins d’origines biologique, où les vendanges sont réalisées à la main, et sans aucun ajout supplémentaire (pas de levure, pas de sucres, pas de correcteur d’acidité…). En général ces vins ne sont ni collés ni filtré et doivent contenir le moins de sulfites possible (moins de 30mg/l pour les rouges et 40mg/l pour les blancs). Leur conception ne comprend que très peu d’étapes de vinification. Grace à leur processus de fabrication certains vins naturels peuvent parfaitement convenir à des consommateurs végétariens ou végétaliens.

 

vignifications à la main
 

Faut il être certifié bio pour obtenir le label Vegan ?

Non ! Un vin "végane" n’est pas obligatoirement BIO. Pour obtenir la certification AB il faut n’utiliser que des raisins élevés sans produits toxiques ni pesticides et respecter certaines doses de sulfites par bouteille.

Des contraintes jugées trop permissives par certaines associations, qui ne réglementent en rien la vinification de ces vins et durant laquelle une quantité de produits chimiques peut être utilisés. Alors que les vins en biodynamie appartiennent à la famille des BIO mais où tout le processus de vinification est entièrement naturel et respecte l’écosystème de la vigne. Les vins réalisés en biodynamie n’ont d’ailleurs aucune reconnaissance ou certification légale.

 

 

Tout est-il mentionné sur l'étiquette?

Depuis 2013 (soit à partir du millésime 2012), les professionnels ont l’obligation de faire figurer sur leurs étiquettes la mention des allergènes ou « traces de… ». Mais malheureusement le plus souvent rien n’est indiqué sur l’étiquette.

A ce jour aucune réglementation n’a été exigé concernant l’obligation de mentionner les traces de substances d’origines animales (diverses gélatines de bœufs ou de porc, colles de poisson…).

Donc souvenez-vous que ce n’est pas parce qu’un vin est vegan qu’il est forcément bio… Ou parce que c’est un vin vegan qu’il est naturel… Alors méfiance !

 
 
Découvrez l'agenda

Au sujet de l'auteur (The Wine Lover)

The Wine Lover

We are happy to give you the wine informations and events informations...

Autres articles :